Harry Potter et moi : une passion éternelle !

Aujourd’hui c’est une journée particulière pour la Potterhead qui est en moi. Il y a 20, sortait Harry Potter à l’école des sorciers, et pour l’occasion, j’avais envie de partager avec vous ce lien indestructible qui me lie à cet univers.

Aussi loin que je me souvienne, ma première confrontation avec l’univers Harry Potter remonte dans un bus en Malaisie lors des grandes vacances. En effet, mon instituteur de CM1 que nous allions revoir en CM2 nous avait demandé de lire au moins un livre pendant les vacances.

Étant une grande lectrice, ma mère documentaliste m’avait ramené trois livres qu’elle venait de recevoir au CDI. Sans le savoir encore, une de mes plus belles histoires d’amour littéraire était sur le point de démarrer.

Assez mal calée dans ce bus pour une loooongue durée de trajet, j’ai plongé dans le premier tome sans vraiment réaliser ce qui m’attendait. Une histoire de sorcier, un château, pourquoi pas, ça pouvait être pas mal.

PAS MAL ??? Non ce fut extraordinaire ? J’ai été de suite embarquée dans l’univers.

J. K. Rowling (ma nouvelle papesse !). Ce monde, ces sorts, ces personnages tous plus attachants les uns que les autres (oui oui même les Dursley et Draco Malfoy).

Je n’arrive pas à l’expliquer mais à ce moment précis je savais que quelque chose de grand allait arriver.

Le hic, ma mère n’était pas réceptive à l’univers, mon père, ça ne l’intéressait pas plus que ça et ma sœur ne savait pas encore vraiment lire. Je me sentais tellement seule dans ma passion. Alors j’ai lu, j’ai relu encore et encore ces pages, ces trois tomes que j’ai dévoré. Si dans la vraie vie, je ne trouvais personne, au moins dans cet univers, j’avais l’impression de faire partie de quelque chose.

L’écriture, la description m’ont tellement embarqué. Ce n’était pas possible, pour moi c’était RÉEL !!! Et dès que je sortais de ma lecture, boum tout s’écroulait je me sentais vide.

Avec du recul, je me rends compte que du haut de mes 10/11 ans j’étais amoureuse de ce sorcier binoclard. Oui un peu bizarre, je vous l’accorde !

Et puis 2001, nouveau choc, mon héros de sorcier dans les salles obscurs. Je me souviens encore de l’avant première : le cinéma avait joué le jeu, tout le monde était déguisé, la salle était recouverte de toiles d’araignée. Ce générique d’ouverture, cette musique d’ouverture. Des frissons. ALWAYS.

Et puis voir mes personnages, ces personnages prendre vie. L’incarnation par mes chouchous j’ai nommé Daniel Radcliffe, Emma Watson et Rupert Grint. Tous parfaits, presque comme je me l’étais imaginé. Les larmes qui coulent de voir se réaliser devant mes yeux ce monde, mon monde de refuge.

Je suis retournée le voir 3 fois au cinéma !! Et j’avais une nouvelle alliée : ma sœur ! Qui est tombée sous le charme elle aussi après cette projection !

Tous les ans (à peu près) j’étais au rendez vous que ce soit pour la sortie des nouveaux tomes (SURTOUT) ou pour celle des films. Jamais déçue pour les livres, un peu par certains films (le 4 on en parle ou pas …). Mais malgré tout toujours j’ai pardonné, parce qu’au fond, ça me faisait tellement de bien que d’être plongée en images dans cet univers !

Chaque livre nouvellement paru, je me ruais dessus je le lisais jusque pas d’heure bien que j’avais école le matin. Pour l’anecdote, un jour ma mère voyant toujours de la lumière dans ma chambre après qu’elle m’avait déjà demandé d’éteindre a été obligée de prendre le livre dans sa chambre pour être sûre que je dorme un peu !!!

Et puis Harry Potter, c’est aussi la naissance des premiers émois amoureux, chaque année de plus coïncidait avec une nouvelle année scolaire pour moi. J’ai grandi auprès de lui, j’ai pleuré certaines fois en grandissant, la mort frôle le héros et a aussi frôlé ma vie personnelle. Alors dans mes moments de deuils, toujours plus passionnée et assoiffée je me replongeais dans ma lecture pour oublier le chagrin.

Et finalement arrive le moment que l’on redoute, celui du dernier, à tout jamais !!! Se rendre compte que tu as grandi toi aussi, que le lycée s’est fini comme pour Harry. Une nouvelle vie, la fin de l’enfance et de l’innocence. Plonger dans ce monde adulte plein d’imprévus et de déconvenues.

Mais au fond, toujours garder cette part d’enfance, se replonger en cas de blues dans ce monde, collecter les goodies : carte du maraudeur, baguette, pyjama, pulls, dvds. Se refaire des marathons à n’importe quelle occasion, rencontrer des potterhead, partager, échanger, appartenir à une maison ( Poufsouffle et fière ! ). Et puis, je ne désespère pas d’aller un jour aux Studios ou encore au parc d’attraction à Orlando.

Et comme le dit si bien notre cher Rogue : 

Joyeux anniversaire joli monde d’Harry Potter !! 

J’espère que cet article vous aura plu, j’ai posé ces quelques mots comme ça me venait. Je suis tellement passionnée que j’ai des fois peur de paraître pour une fan excentrique mais j’assume. 

Je vous embrasse ♡

Ariana

  N'hésite pas à liker !

3 Commentaires

  1. Je te comprends tellement ! J’ai découvert Harry Potter au même âge que toi en CM2 et j’ai découvert ma Bible ! J’ai grandit avec lui, attendu avec impatience les livres suivants pour les dévorer par la suite et les lire, les relire, et les lire encore…
    J’en parle un peu plus dans cet article si tu veux le découvrir :
    https://eclatdesoit.wordpress.com/2015/04/15/ma-bible-a-moi/

  2. Mon fils a 24 ans, l’été 2000, nous sommes partis en Corse avec mes parents et j’avais acheté pour lui Les 2 premiers tomes d’HP. Au début, il ne voulait pas Les lire. Je lui ai proposé de lui lire le premier chapitre, il a accepté et ensuite a voulu Le lire seul. Je précise que J’avais lu Les 2 tomes avant pour être sûre que ça ne le choquerait pas. À partir de ce moment là, Harry est devenu un membre de notre famille. Nous avons lu tous les livres, en se disputant qui lirait le livre en premier, et lorsque nous avons fermé le dernier tome nous étions tous les deux très triste, c’était comme si un membre de notre famille était parti vivre en Australie…

  3. Ca me fait tout bizarre également de me dire que c’était il y a 20 ans !!! Tout comme toi j’ai vécu en même temps que ces personnages, j’ai appris à les comprendre, détester, adorer… j’ai grandi avec eux, fait les mêmes découvertes presque au même moment… Certains passages resteront à jamais gravé en moi et c’est toujours autant captivant de replonger dans cette univers à chaque fois !
    Harry Potter restera une belle histoire d’amour.

Laisser un commentaire