Zéro déchet pour les débutants

Hello hello !

Il y a un petit bout de temps qu’on voulait vous en parler mais on n’osait pas trop sachant qu’il y a pléthore d’articles sur le sujet et que nous sommes toutes les deux débutantes. Pour faire simple, nous sommes très loin du zéro déchet comme l’entend Béa Johnson ( la papesse du dossier ! ) et nous ne pensons pas être aussi irréprochables en la matière mais nous participons à notre niveau à un avenir meilleur pour la planète et également pour notre santé.

Vous n’êtes pas sans savoir que nous vivons actuellement sur les ressources de l’année prochaine. Nous autres les humains avons consommé en six mois les ressources d’une année entière, pas terrible n’est-ce pas ? Peu importe qui a la plus grosse part de responsabilité (grosses firmes, politiques, particuliers…) dans la surcharge de consommation et de production de déchets. Si chaque personne faisait rien qu’un petit effort et on vous assure que ce n’est pas bien compliqué, il y a là un espoir d’une évolution pour vous et la planète.

Pour vous prouver que tout le monde peut y arriver, on vous laisse un petit aperçu de nos profils de base.

Aurélie : Personnellement, je viens d’une famille ultra consommatrice, je suis une fan de publicité depuis l’enfance… Bref ! Au départ, je n’ai pas le profil de la nana idéale et pourtant l’envie de consommer moins et surtout mieux tout en faisant attention à l’environnement est de plus en plus présente. Je fais beaucoup plus attention aux matières que j’achète notamment pour la cuisine et la salle de bain.

Ariana : Moi j’ai toujours grandi dans un environnement où chacun faisait attention à sa consommation, mes parents sans suivre vraiment les préceptes du ZD, l’appliquaient à la maison et je n’ai donc pas eu trop de mal à engager cette initiative pour mon quotidien. Après bien-sûr j’aime toujours autant faire du shopping mode et déco surtout !

Plus concrètement, nous avons eu l’envie de vous partager nos petites habitudes éco-responsable du quotidien qui ne prennent ni plus de temps, ni même plus d’argent.

Notre petit guide non exhaustif de nos astuces pour débuter doucement :

1. On déculpabilise

Au départ, on commence par lire des articles ZD, on s’inscrit dans un groupe Facebook, on lit un tas de blog avec mille astuces et surtout on panique ! Tout ce petit monde nous semble parfait, bien inscrit dans la démarche mais on oublie une chose importante : ces personnes étaient comme nous, le ZD est une démarche plus ou moins longue selon ce qu’on recherche. Ce qu’il faut retenir est que les articles, les livres etc sont apparus après des mois voire des années d’essai donc il n’y a rien de bien grave à avoir encore de nombreux emballages dans sa cuisine et 5 gels douches dans la salle de bain.

Il faut avant tout, analyser ; Le test est simple : regarder à la semaine les déchets produits en quantité. Le constat est sans appel. La poubelle déborde rapidement. Nous jetons tellement tout d’une façon systématique, que nous ne prenons pas/plus conscience du fait qu’une réduction de celle-ci est possible.

Des solutions existent pourtant:

COMPOSTER : 50 % de réduction des déchets est faisable en utilisant cette méthode. Les déchets organiques sont ceux qui prennent le plus de place dans la poubelle et pourtant ce sont ceux qui disparaissent le plus vite dans le compost. Alors pourquoi hésiter !!

RÉDUIRE: envisager le vrac le plus possible en faisant les magasins. De plus en plus de supermarchés mettent en place des rayons vrac. Alors bien sûr, il n’y pas la possibilité d’y amener ses contenants mais c’est déjà un grand pas. Les épiceries « day by day » qui fleurissent dans plus en plus de villes permettent d’amener son propre contenant pour une démarche ZD intégrale !

REFUSER : Essayer tant que possible de refuser dans les magasins les sacs shopping, tickets, cartes et autres déchets inutiles. Embarquer des sacs en tissu en allant faire ses courses est une bonne alternative.

RÉUTILISER  et FABRIQUER : Donner une seconde vie à certains objets et tissus ou fabriquer ses propres produits ménagers.

2. On s’inspire et on se met au boulot 

  • On garde en favoris les articles de blogs ou de magazines qui vont réellement nous aider, avec des petites recettes simples pour les produits ménagers, des photos de placards et de frigo ZD (croyez-moi ça aide pas mal !), des astuces et des produits et articles qui sont éthiques.

  • Y aller progressivement :

    DANS LA MAISON :

Trier et se débarrasser. Tous les six mois ( à chaque changement de saison à peu près ) un tri est essentiel. Il est possible de DONNER par exemple à Emmaüs, des recycleries ou encore des associations. Ne jetez plus vos vêtements, les jouets de vos enfants, vos meubles etc, ils existent aujourd’hui des tas de moyens pour que ce soit réutilisé : penser à Emmaüs, La croix rouge, le boncoin, les relais, les pages de ventes et de dons sur Facebook. Il ne faut pas hésiter à JETER aussi ce qui est vraiment impossible à donner ou recycler. VENDRE lors de vide dressing ou brocantes. RECYCLER, certains tissus sont parfaits pour nettoyer la maison ou réutiliser en couture pour créer des empiècements.

N’hésitez pas non plus à fabriquer vos produits ménagers. En effet, ceux-ci sont tellement infestés de produits chimiques néfastes pour la santé et pour la planète, que de passer à des recettes simples et rapides est vraiment un bonus.

Vous pouvez aussi coller une petite étiquette « STOP PUB » sur la boîte aux lettres, ce petit système, permet de réduire considérablement le kilo de papier publicitaire.

Enfin n’hésitez pas à réparer plutôt que de jeter, des « repair café » sont par exemple mis en place dans certaines villes, on vient avec son objet à réparer, on rapporte un gâteau, on paie un café et on attend que son objet soit réparé.

DANS LA CUISINE :

Comme dit plus haut, le compostage est vraiment un bon moyen pour réduire ses déchets organiques considérablement. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre commune, le prêt est gratuit.

N’hésitez pas non plus à investir dans des matières durables à la place du plastique ( rempli de BPA notamment). Nous avons investi dans des contenants en verre pour la nourriture, des bouteilles en verre ou des gourdes isothermes à emporter au quotidien. Dire au revoir ( assez facilement) aux films plastiques, essuies tout. A la place, dites bonjour aux tissus micro-fibre ou aux éponges et finalement on se rend vite compte que ces matières éphémères ne sont pas si indispensables.

Enfin, ne pas hésiter à prévoir à l’avance vos menus de la semaine, cela permet de réduire la consommation de déchet inutile et de mieux appréhender sa façon de manger et de consommer.

DANS  LA SALLE DE BAIN :

1. Désencombrer la salle de bain : de prime abord, jeter les produits périmés et gérer les fonds de placard.

2. Fabriquer ses produits hygiéniques : de nombreuses recettes existent sur Internet. Nous-mêmes fabriquons notre déodorant et baume à lèvres par exemple. Vous pouvez retrouver si vous le souhaitez notre vidéo par ici.

3. Passez du jetable au durable : des matières peuvent être remplacées très facilement comme le coton blanc ( blanchi donc très mauvais), les contenants gels plastiques, les matériaux en plastiques.

3. Nos indispensables :

En cuisine :

  • Des bocaux, des boites de conservations. Les bocaux en verre sont des véritables alliés au quotidien afin de conserver toutes vos céréales/graines/farines et autre. Vous en trouverez plein dans les Emmaüs ( des « Le Parfait » notamment ), vous pouvez en acheter ou encore réutiliser ceux de vos conserves en verre. De multiples solutions sont donc possibles et de plus, on adore l’idée de pouvoir collectionner tous ces bocaux. Et puis c’est quand même plus confortable en cuisinant de pouvoir attraper d’un coup d’œil les ingrédients dont on a besoin.

  • du vinaigre blanc et du bicarbonate de soude.

  • un composteur.

  • des serviettes en tissu et en micro fibres (utiles pour à peu près tout !) ;

  • une brosse pour la vaisselle dans des matières recyclables.

Dans la salle de bain :

→ De l’huile de coco vierge. Des huiles essentielles bio,

→ Des cotons lavables.

→ Les cotons-tiges peuvent être remplacés par des «oriculi» bien meilleur pour la santé de vos oreilles.

→ Privilégier les peignes et brosses en bois.

→ Le dentifrice solide. La brosse à dent en bambou qui est aussi compostable !!

→ Le savon pour les mains et le corps plutôt que les gels et le shampoing solide trouvable de plus en plus en magasin bio.

→ Tenter, je dis bien tenter ( parce que c’est personnel à chacun ) la cup et les serviettes hygiéniques lavables.

À l’extérieur :

Une gourde en verre ou isotherme, un lot de couvert, un sac en toile, un mini sac thermos, des petits pots en verre (récup’ récup’ récup’) ou Tupperware pour vos courses en vrac ou pique-nique.

ENFIN LE PETIT PLUS : pour l’ameublement et les textiles, consommez un maximum de seconde main : Emmaüs, internet et les brocantes sont nombreuses autour de nous et tous ces petits endroits regorgent de trésors. Évidemment il faut s’armer de patience certaines fois mais le plaisir n’en est pas moins décuplé.

Et si on peut et si on veut, on peut s’essayer à la couture, au tricot, à la broderie pour avoir des beaux habits et accessoires HOME-MADE.

Voilà pour nos quelques conseils pour un passage au Zéro Déchet au quotidien, l’essentiel n’est pas de changer de vie d’un coup d’un seul, mais faire entrer dans son quotidien de nouvelles habitudes. Le but n’est pas de faire culpabiliser qui que ce soit mais d’engager un effort durable pour la planète et pour faire de notre quotidien un environnement plus sain.

On espère que cet article qui change un peu vous plaira. En tout cas, nous avons pris plaisir à vous partager notre aventure. On vous dit à bientôt et on vous embrasse !

Aurélie x Ariana

3 N'hésite pas à liker !

18 Replies to “Zéro déchet pour les débutants”

  1. Super article ! Très intéressant pour la débutante que je suis !
    Je vais commencer par les choses qui me paraissent les plus simples pour l’instant 😉

    Merci !

    1. Coucou désolée d’avance de notre réponse tardive, un peu occupées par le boulot. J’espère que notre article te guidera ! Bises à toi

  2. J’ai commencé aussi à faire attention à tout cela et le plus flagrant pour moi a été là sdb. J’ai déménagé dans une maison qui n’était pas encore entièrement habitable et du coup bcp de choses sont restées en carton pendant plusieurs mois. C’est là que je me suis rendu compte que je n’avais vraiment pas besoin d’autant de choses. Résultat, j’ai 2 cartons estampillés salle de bains et qui ne me servent à rien, je fais donc attention maintenant. Autre petite chose c’est le jambon, je l’ai tjr acheté en barquette, maintenant je le prends à la coupe, j’ai juste sont emballage recyclable autour.

  3. Hello ! quel article réconfortant !! j’ai eut tout à fait la même démarche que vous , après avoir lu le livre de béa , j’ai paniquée !! mais genre jamais de la vie chez moi on aura 1 bocal de déchet! ( déjà mon mari reçoit des colis amazon toutes les 5 min on est mal barrés !!) alors pareil ne sachant pas trop par ou commencer j’ai mis un stop pub ! qui ma changé la vie ! j’avais déjà des cotons démaquillants lavables, j’ai composté ( d’ailleurs mon compost est plein je suis bien ennuyée ) et je fais mes produits ménagers moi même (ca fait des économies en plus ) mais je suis bien bien loin du zéro déchets , mais de même je n’achète plus que de l’utile et réfléchi ( économies aussi sur du long terme ) et je me dis que si chacun ne fais que un petit effort et bien c’est déjà ca ! dans l’espoir d’arriver un jour à « presque plus de déchets » belle journée et bon courage !

  4. Hello ! Je me suis aussi mise dans une démarche zéro déchet depuis quelques temps ! Pas facile mais un petit pas après l’autre je progresse ! De bonnes idées donc dans cet article pour m’améliorer !

    1. Hello !! Ravie de lire tes mots, j’espère vraiment que ça t’aidera au quotidien !

  5. Merci pour tous ces conseils, je m’intéresse de plus en plus à cette cause car le fait qu’on utilise les ressources pour l’année prochaine, c’est quand même très alarmant !

    Des bisous, Lisa

  6. Merci pour cet article! Des petites astuces au top, je suis conquise 🙂

  7. Merci beaucoup pour cet article très intéressant..Je suis encore loin du zero déchets mais c’est avec des petits pas qu’on avance.J’ai acheté le livre arrêter de surconsommer qui m’aide beaucoup et je vais suivre tes conseils aussi. Enjoy.

  8. C’est un article très intéressant. J’adore lire des articles sur le ZD mais je ne sais jamais vraiment par où commencer. En tout cas merci pour vos conseils et je pense que j’irai en douceur pour commencer. 🙂

  9. J’ai sérieusement commencer dans la salle de bain, ma prochaine étape sera la cuisine 🙂

  10. Excellent article très complet !
    Une seule question ! Les communes prêtent parfois le matériel de compostage c’est bien ça ?

    1. Hello, désolée de la réponse tardive. Alors pous nous ce n’est pas vraiment la commune mais la communauté d’agglomération, renseigne toi sur internet tu trouveras certainement des réponse. Par exemple je sais que si on déménage nous devrons soit le rendre soit le laisser pour les suivants mais il faut les prévenir !
      J’espère que la réponse t’auras convenu.
      Bis à toi

  11. Super article, très complet et vraiment intéressant 😉 Je pratique moi aussi le ZD depuis un moment déjà et d’ailleurs j’en parle sur mon blog si ça t’intéresse n’hésite pas à aller y faire un tour 😉
    Bisous 😉
    http://www.goldandgreen.fr

  12. Merci pour toutes ces idées et astuces. Une piqûre de rappel sur les petits gestes du quotidien ne fait de mal à personne et fait surtout le plus grand bien à la planète !

    1. Merci à toi pour ton commentaire, je suis d’accord avec toi, même si ce n’est pas grand chose la planète pourra toujours nous remercier

  13. Hello,

    Bon, déjà rien à voir, mais trop contente de découvrir un blog de deux copines comble nôtre! 😀

    Et sinon, concernant l’article je le trouve très intéressant car je m’intéresse aussi beaucoup au zéro déchet et ce n’est vraiment pas facile de défaire de ses mauvaises habitudes. Et même s’il existe déjà beaucoup d’articles sur le sujet, je trouve que c’est une bonne chose de partager un maximum car notre petite planète a besoin qu’un maximum de personnes en parle pour contre-balancer le poids des publicités et de la surconsommation.

    En tout cas, pour des débutantes, vous faites déjà pas mal de choses, félicitations! 🙂

    Bisous,
    Océane

  14. Pour des débutantes, je trouve que vous en faites déjà pas mal !
    C’est important de partager son expérience pour montrer et prouver que ce n’est pas si difficile à faire au quotidien. Si tout le monde en fait un peu ça fait avancer et ça permet d’éveiller les conscience aussi.
    Pour ma part, je prends ça comme une sorte de jeu et c’est plaisant. J’aime lire, découvrir tout un tas de choses, astuces à ce sujet.

Laisser un commentaire